Des formations réussies

Ancienne programmeuse et formatrice chez Sun Microsystems, spécialiste du cerveau voire d’intelligence artificielle, et auteur d’un certain nombre de best-sellers, Kathy Sierra émet volontiers toutes sortes de préceptes "aiguisés" à propos de formation et d’apprentissage dans son blog "Creating Passionate Users".

Si, en septembre dernier, la dame révélait parcimonieusement qu’il valait mieux "écrire comme on parle" (Conversational writing kicks formal writing’s ass), elle nous fait don cette année d’ une série complète de "commandements" (Crash course in learning theory) dont certains ne manqueront pas de nous reluire le poil (lorsque nous les appliquons naturellement), tandis que d’autres resteront "à méditer".

Pour le bonheur des monolinguistes francophones – en conversational wrting: "pour ceux qui causent gaulois" – François Guité (www.opossum.ca/guitef) nous offre dans un billet nommé Synthèse des théories d’apprentissage un abrégé des secrets de l’américaine, que nous nous permettons de reproduire ici comme mémo, en remerciant Monsieur Guité:

  • la motivation: les émotions l’emportent sur la raison
  • l’apprentissage est un phénomène de co-construction entre le sujet et l’objet
  • l’explication de la pertinence d’une activité donne un sens aux apprentissages
  • les supports visuels facilitent le traitement de l’information par le cerveau
  • le réinvestissement des apprentissages accoît la compréhension et la mémorisation
  • la diversité et l’étonnement maintiennent l’attention de l’apprenant
  • le mode conversationnel est préférable au mode formel
  • l’expérimentation et l’essai-erreur sont sources d’apprentissages
  • les stratégies de scénarisation utilisées en cinéma et littérature maintiennent l’intérêt
  • la schématisation réduit la surcharge cognitive
  • le stress fait obstacle aux apprentissages
  • la séduction, le charme et le mystère favorisent la curiosité
  • un modèle en spirale (prochain niveau) maintient l’intérêt des apprenants
  • les apprenants ont besoin de temps et de réflexion
  • la concision réduit la surcharge cognitive (aller à l’essentiel)
  • l’émotivité affecte les apprentissages
  • le plaisir est un facteur important d’engagement des apprenants
  • les histoires monopolisent l’attention et facilitent la mémorisation
  • la variété dans le rythme d’apprentissage favorise ce dernier
  • l’apprenant – et non l’enseignant – est la finalité de l’enseignement

 
Sources:

 
Autres liens:

 
Lire aussi:

Yiannis Girod

Yiannis Girod est administrateur de la société éponyme. Il est également formateur en informatique et créateur de sites web sous CMS (spécialiste Wordpress).